NOUVELLE MOUTURE

Nous n'avions que 10' ce jour là et on a ecrit plein de bétises !!

Montréal . Le repas de fête des mères était bon!!! heureusement car le lendemain matin  nous avons marché sous la pluie pendant deux heures. Les chemins étant détrempés,trop dangereux et glissants, nous avons suivi la départementale comme tout le monde d'ailleurs, jusqu'à Lamothe où nous avons suivi le tracé d'une 100_2350ancienne voie SNCF désafectée, un peu boueuse mais tellement plus reposante. On s'imaginait être une locomotive qui "rame" surtout lors de notre entrée dans une ancienne gare.





100_2363Nous arriverons à Eauze avec un peu de soleil. Le soir nous assistons au premier point prière organisé à l'église et à l'issu duquel le cafetier du coin nous offre un kirr.






100_2367Le lendemain départ sous un ciel couvert en direction de Nogaro. Aujourd'hui nous ne nous ferons pas piégé dans  la boue, nous avons repris la Départementale, nous arriverons juste à midi et aprés nous avoir laisser le temps d'avaler  un bon steack,et nous installer l'orage éclate OUF!!!!!! nous passons à travers les gouttes, nous profitons d'une petite accalmie pour faire les courses pour demain .



100_2370C'est de bonne heure ce mercredi matin que nous reprenons la route vers Aire S/Adour, il fait beau.
A la sortie de la ville un fermier nous interpelle pour nous déconseiller vivement de prendre le chemin trés dangereux, à cause de l'orage, il est inondé, beaucoup de ravines et glissant.
100_2372Nous suivons ses conseils qui d'ailleurs raccourcissent notre route de 2 km. Un peu plus tard pris de remords, nous reprenons le GR. ON N'AURAIT JAMAIS DU LE FAIRE!!!!!!!!!!! au bout d'une heure nous étions embourbés jusqu'aux chevilles et à la sortie du bourbier on a décidé de ne plus prendre de sentier.


Nous aurons quand même une surprise avec notre première vue sur les Pyrénées!! On finira l'étape sous le soleil mais on aura droit à notre orage à 18 heures.

100_2379Jeudi 29 mai, étape réduite on veut ménager le genou de mon papette et on commence à être un peu fatigués. Il fait beau et nous évitons la boue comme les jours précédents. 100_2384Et comme les jours précédents on a des scrupules et comme il fait beau et sec on se dit qu'il y aura moins de boue et bingo!!!! devinez quoi ? de la boue jusqu'aux chevilles dans la montée de Pimbo que les pélerins surnomment 100_2388
"la montée infernale'







Arrivée au gite, un "original" nous reçoit Maurice, artiste, rêveur, bricoleur, musicien, bordelique.......... gite trés trés trés rustique. On se serait cru dans un squat de 68, mais l'ambiance était bonne, on a même eu droit a un solo de guitare.

Vendredi 30 mai, aprés un petit déjeuner "space" chez Maurice,qui réussira à nous refourguer, même à nous vendre un album de son groupe, (Guy en oubliera sa sacoche) Maurice nous la ramènera en vélo!!!!!

Nous partons  ensuite vers Uzan. Petite étape mais agréable.  Goudron pour éviter la boue et nous faisons bien car à l'étape nous apprenons qu'il y a beaucoup de casse chez les pélerins ces derniers jours.
Chemin faisant, nous rencontrerons Francis LALANNE, avec qui nous discuterons une demi heure.
Non ce n'était pas le chanteur mais il était assez fier de porter le même nom que lui!!!
Il était un retraité de l'agriculture.
A midi nous mangeons devant une petite église aménagé, il fait trés bon.
En repartant les enfants de l'école primaire nous acceuillent et nous offrent des gateaux et une coquille qu'ils ont fabriquée.
Nous arrivons au gite vers 15 h et quel gite!!!!! une villa neuve tout confort
pour nous tout seuls.

Samedi 31 nous partons de bonne heure, il fait beau, nous avançons vite, trop vite. Au bout d'une demi heure Guy commence à sentir son genou le "titiller" et cela ne va pas s'arranger jusqu'à midi.
100_2369Et bien sûr nous sortons les ponchos vers 10h, la pluie va être de plus en plus forte, et elle ne va pas nous lâcher et impossible de trouver un abri pour déjeuner. Alors à midi et demi, comme de pauvres malheureux nous nous réfugions dans une église pour manger. A la sortie la pluie se calme petit à petit jusqu'à notre arrivée à Maslaq. Village désert.



Il faut préciser que les dernières étapes ne correspondent pas notre itinéraire prévu car nous en avons coupé trois pour en faire quatre. Il y en avait quelques unes trop longues.

100_2394Et aujourd'hui dimanche nous ferons étape à Navarrenx avec donc deux jours de retard sur le prévisionel.
Le Départ c'est fait sous le beau temps, même chaud, jusqu'à midi où aprés avoir pique niquer, 100_2395
il a fallu enfiler les ponchos "dare dare" et subir une averse jusqu'à l'arrivée